Devenez acteur de la reforestation!

0
730

Le changement climatique entraîne, on le sait tous, de nombreux dérèglements au sein de l’écosystème mondial. Haïti, cette île autrefois surnommée « La Perle Des Antilles » en est elle aussi victime, et la situation devient de plus en plus alarmante. Focus sur un problème qui est en train de ronger la beauté de ce pays :

La déforestation

Il y a 4 siècles, 66 % des terres étaient recouvertes de forêt, aujourd’hui, seulement un tiers.
Selon le World Resources Institute, 80% de la couverture forestière mondiale originelle a été abattue ou dégradée, essentiellement au cours des 30 dernières années.

Haïti est aujourd’hui l’un des pays les plus déforestés du monde. En 1920, 60% du territoire haïtien était tapissé de forêts, contre seulement 2% aujourd’hui. Le recul massif du couvert forestier s’explique essentiellement par la production de charbon de bois qui constitue la première source d’énergie des populations. La déforestation entraîne l’érosion des sols, la baisse de productivité des terres arables, l’accentuation des sécheresses et de la désertification des territoires. Le passage dramatique de l’ouragan Matthew en octobre 2016 a, de surcroît, détruit une immense partie des arbres encore sur pied.

Dans ce contexte, lorsque les parcelles des cultivateurs de cacao n’offrent plus de revenus suffisants pour subvenir aux besoins du foyer, certains d’entre eux décident d’abandonner leur région natale pour rejoindre la capitale du pays, Port-au-Prince. La déforestation creuse l’appauvrissement des agriculteurs et les jettent ainsi sur les routes de l’exode rural. D’autres paysans décident de devenir producteurs de charbon de bois afin de développer leurs maigres revenus existants, ce qui accélère d’autant plus le phénomène de déboisement et crée alors un cercle vicieux.

Présent dans la bande Sud d’Haïti, Reforest’Action déploie un projet de reboisement visant à restaurer des écosystèmes érodés par la déforestation et les aléas naturels. Sur place, Reforest’Action fournit de jeunes arbres aux producteurs de cacao biologique.
Une fois plantés sur leur terrain, ces cacaoyers deviendront sources de revenus équitables.
– Le suivi des arbres est assuré en continu sur le terrain par notre partenaire Kaléos.
– Lorsque les cacaoyers arrivent à maturité, Kaleos achète les fèves à un prix certifié équitable.
– Les fèves sont ensuite fermentées, séchées et triées sur place, créant ainsi plusieurs dizaines d’emplois locaux.
Elles sont enfin exportées à des producteurs de chocolat de haute qualité en Europe.

Comme vous le savez, dans mon équipe, nous sommes des amis inconditionnels de la nature.

Nous nous soucions de son avenir qui malheureusement est bien compromis.
Nous nous sommes engagés auprès de l’association Reforest’action, afin d’agir pour notre planète en plantant des arbres. En souscrivant à l’action de reforest’Action, vous allez, vous aussi, collaborer à planter un arbre pour compenser les émissions de CO2 nocifs à notre santé et à notre environnement.
Un arbre stocke en moyenne 150 kg de CO2 pendant ses 30 premières années de vie, soit plus que les émissions de CO2 issues des industries, de la pollution et de tout ce qui nous empoisonne.
Plus d’infos : www.reforestaction.com/janine-benoit
C’est un petit geste mais vous donnez les moyens d’agir en grand.

JANINE BENOIT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here