Le créateur du trouble du déficit de l’attention avoue qu’il a créé cette maladie pour vendre des médicaments (Ritaline)…

0
451
Les TDAH...

Maladie “déficit de l’attention”

Léon Eisenberg, le célèbre psychiatre américain qui a “découvert” le trouble de santé, appelé déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH), a déclaré sept mois avant sa mort, en 2009, qu’il s’agissait  «d’une maladie fictive», totalement inventée, selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, qui a repris cette phrase du célèbre professeur.

Depuis les années 30, la médecine tente d’expliquer ce trouble. À cette époque, les médecins diagnostiquaient les enfants nerveux comme étant post-encéphalique, même s’ils n’avaient pas eu d’encéphalite.

Eisenberg, dans les années 60, a repris à son compte la recherche sur cette maladie. Son plus grand succès a été de propager l’idée que le TDAH avait des causes génétiques. Cela permettait la disparition du sentiment de culpabilité des parents et qui rendait le traitement médicamenteux indispensable.

En Février 2009, Léon Eisenberg a finalement avoué que les psychiatres devraient chercher des raisons psychologiques provoquant certains comportements, plutôt que de prescrire “une pilule pour le TDAH”.

Aujourd’hui encore, des millions d’enfants dans le monde souffrent des conséquences de la prise de médicaments contre une maladie qu’ils n’ont pas. Ils sont lobotomisés en douceur, perdant leur personnalité et finissent par être des zombies qui obtiennent de bonnes notes et se tiennent tranquilles.

Il est absolument révoltant de ruiner la santé de millions d’enfants, mais c’est ce qui se passe quand on fait confiance à la médecine sans se poser de questions!… La psychiatrie, la médecine, la pharmacie et la science servent les intérêts de ceux qui les financent. Et rien d’autre.

Il existe des traitements naturels pour calmer sans risque des enfants trop nerveux. N’hésitez pas à prendre contact avec moi, si c’est nécessaire, et bannissez à tout jamais la Ritaline

Donnez préférence aux remèdes naturels…ce sera mon prochain article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here