Le Lapacho (arbre sacré des Incas)

0
74
La plante, le Lapacho

Lapacho

Le Lapacho ( ou Pao d’Arco) est un arbre bien connu en Amérique du Sud, famille du Pao Pereira. Le Lapacho n’est pas cultivé: son écorce est récoltée toute l’année sur des arbres sauvages, en pleine forêt. Cette écorce est utilisée pour traiter le cancer et un grand nombre de maladies. L’écorce du Lapacho est très riche en fer assimilable, et contient aussi des tanins, des flavonoïdes et des coumarines (accentuant la fluidité sanguine). Son efficacité est due aussi aux antiseptiques, à un puissant antibiotique, le Lapacho, et aux antiviraux. On y trouve aussi des oligo-éléments et des minéraux : magnésium, calcium, zinc, phosphore, chrome, manganèse, silice, cuivre, molybdène, sodium, potassium, argent, bore, strontium, or, baryum, nickel. En tisane il est agréable à consommer, sucré avec du miel.

Propriétés utiles dans de nombreuses maladies :

  • Élimination des toxines (radicaux libres).
  • Stimulant du système immunitaire.
  • Antalgique (antidouleur).
  • Anti-inflammatoire.
  • Cancers.
  • Traitement de l’anémie (contient du fer et des minéraux) et d’autres maladies hématologiques (affection sanguine) telles que la leucémie ou la maladie de Hodgkin.
  • Utiles dans les maladies neurologiques (Parkinson).

On l’utilise aussi avec succès pour toutes les infections fongiques (Candida Albicans), parasitaires, bactériennes et virales comme l’herpès.
Contre indication impérative : Le Lapacho ne doit jamais être utilisé en cas d’hémophilie. De même si l’on est soigné par des anticoagulants (anti-vitamine K, aspirine, héparine etc).
Effets secondaires : Absorbée en grande quantité cette plante peut entraîner des nausées et des vomissements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here