Automédication

0
249

On estime actuellement que 30% de la population se soigne par elle-même et que 70% peut souffrir de : maux de tête, somnolence, nausées, diarrhée, urticaire et bien d’autres troubles.

L’automédication aggrave l’état nutritionnel. En revanche, une malnutrition plus ou moins importante, conséquence d’habitudes alimentaires inadéquates, peut influer sur les effets des médicaments.

Les interactions entre les aliments et les médicaments, au troisième âge, sont en augmentation.
Selon certaines études, en 2050, la population âgée de plus de 65 ans atteindrait 30% dans l’Union européenne et pourrait atteindre 35% en Espagne.
La population âgée est considérée comme une “population à risque” en ce qui concerne les interactions entre les aliments et les médicaments.

Deux facteurs convergent et augmentent l’incidence de ces interactions avec signification clinique :

  1. État nutritionnel non-optimal.
  2. Consommation accrue de médicaments.

En outre, une importance particulière est apportée à l’effet des médicaments sur votre état nutritionnel. Les personnes âgées suivent souvent des traitements chroniques avec des médicaments qui augmentent les besoins de certains micronutriments.

Je vais citer quelques médicaments qui sont généralement pris et qui causent de nombreux problèmes de santé.

CONNAISSEZ-VOUS CES MEDICAMENTS ?

L’aspirine est un médicament largement consommée par la population, en automédication, bien qu’elle ait été largement remplacée par le paracétamol. L’aspirine endommage la muqueuse intestinale et il est recommandé d’en prendre avec de la nourriture pour éviter les effets irritants. Il est même possible parfois de perdre du sang par le tractus gastro-intestinal. Elle modifie également l’absorption du fer et du calcium donc la prise chronique de ce médicament peut provoquer une anémie (carence en fer).

Les Laxatifs : Il est relativement fréquent de mal utiliser certains laxatifs pour perdre du poids ou pour les personnes qui ont une mauvaise alimentation et qui ne vont pas aux toilettes de manière habituelle. L’utilisation continue de laxatifs peut entraîner une malabsorption de divers nutriments, ce qui entraîne des déséquilibres métaboliques importants.

Les antibiotiques : la prise de certaines tétracyclines en même temps que le lait et ses dérivés, génère une diminution significative des principes actifs du médicament ingéré, en raison de la formation de complexes insolubles avec le calcium, ce qui compromet également l’absorption du calcium, du magnésium, du zinc et du fer.

Il existe des études récentes selon lesquelles des laboratoires pharmaceutiques, tels que NOVARTIS, qui abandonnent la recherche sur les antibactériens et les antiviraux. Ces études montrent que plus de 700 000 personnes meurent chaque année d’infections résistantes à la plupart ou à tous les antibiotiques.

Je vais vous raconter un fait réel, survenu en ce mois de mars dans un hôpital de la province d’Alicante :

  • Une femme est entrée aux urgences en indiquant qu’elle souffrait d’une douleur à l’épaule depuis des mois. Ils lui avaient fait une infiltration pour soulager les douleurs une semaine avant mais comme la patiente avait toujours mal, elle a décidé de revenir aux urgences, elle a été à nouveau traitée pour la douleur et puis est rentrée chez elle.
  • Quelques heures plus tard, elle arrive à nouveau au service des urgences en sueur, pâle, avec un œdème au bras. Quelques heures plus tard, elle est décédée d’une septicémie malgré le traitement antibiotique administré.

Paracétamol : Il est très toxique pour le foie et, sans nous en rendre compte, dans certains cas il arrive que le foie ne peut plus se régénérer de lui-même et que la greffe doit être envisagée.

L’hépato-toxicité du paracétamol est accentuée avec des régimes hypo-protéiques car, dans ces conditions, le foie est beaucoup plus sensible à l’action toxique de la quinonimine (métabolite toxique).

Les gens ne réalisent pas le risque d’une prise prolongée de Paracétamol car ils ne connaissent pas le dosage à ne pas dépasser.
La dose toxique peut commencer à partir de la première prise de 150 mg / kg chez les enfants et de 7,5 gr chez les adolescents et les adultes.

Selon certaines études, en raison de la toxicité hépatique causée par le paracétamol, des personnes peuvent développer une insuffisance hépatique et 50% peuvent mourir des suites de son abus ou avoir besoin d’une greffe. Après la prise de plus de 7 comprimés, des altérations métaboliques, peuvent avoir lieu comme un œdème cérébral et des arythmies qui peuvent amener jusqu’à l’insuffisance rénale aiguë et à des hémorragies dues à la coagulopathie.

En 1997, il y a eu 97 décès de nourrissons aux États-Unis à cause d’un abus.

Antiacides : L’un des médicaments les plus prescrits par les médecins, de nos jours, sans tenir compte des effets négatifs très graves que cela peut causer. Ils augmentent le pH de l’estomac pouvant atteindre des niveaux alcalins (> 7,2). Ainsi, une utilisation prolongée de ces médicaments pour le reflux acide ou les ulcères, tels que l’oméprazole, le lansoprazole, le pantoprazole, la famotidine, la ranitidine, la nizatidine ou la cimétidine, entraîne également une diminution de l’absorption de la vitamine B1, du calcium, du fer, du magnésium, du zinc et des folates.

Je recommande donc la consommation d’aliments et de produits naturels qui, en plus de nourrir, peuvent également couvrir les besoins et éviter les carences. C’est : traiter le problème avec une approche beaucoup plus saine.

Je vous recommande un complément alimentaire naturel capable de remplacer l’antiacide, sans aucuns effets secondaires et avec une grande efficacité.

PH est un complément alimentaire naturel à base de citrates alcalins et minéraux qui aide à rétablir le pH normal du corps.

L’équilibre acido-basique affecte l’équilibre normal entre acide et base. L’équilibre du pH dans notre corps est vital pour maintenir une bonne alcalinité et réguler l’acidité. Le Laboratoire Janine Benoit a développé un complément alimentaire appelé pH avec des principes actifs et une efficacité parfaite.

Réduire l’acidité et équilibrer votre corps avec le pH du Laboratoire Janine Benoit

PH est un complément alimentaire 100% naturel dans lequel la répartition des ingrédients est hiérarchisée du plus important au moins important. Il est composé de différents citrates alcalins qui présentent des propriétés spécifiques pour réguler le PH de notre corps.

Les effets bénéfiques peuvent avoir lieu pour les personnes qui :
– souffrent d’acidité dans l’estomac.
– veulent neutraliser et éliminer les différents types d’acides présents dans leur corps.
– cherchent à équilibrer le pH du corps.
– souhaitent favoriser l’élimination de l’acide lactique, ce qui est d’une importance particulière pour les sujets qui pratiquent des séances d’entraînement sportif importantes.
– cherchent à éliminer les toxines présentes dans le corps.

J’espère que cet article de blog vous a aidé.

Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here