Comment traiter la polyarthrite rhumatoïde ?

0
631
Comment aider à combattre la polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite rhumatoïde

En France, les deux tiers de la population souffriraient de douleurs articulaires, de type dégénératif ou inflammatoire. L’arthrite, caractérisée par une inflammation d’une ou plusieurs articulations, existe sous plus de 100 formes, dont les plus communes sont l‘arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. La maladie débute souvent entre 40 et 60 ans, mais peut aussi arriver, plus rarement, à 20 ans ou à 80 ans. Les premières articulations touchées sont généralement les poignets, les articulations métacarpophalangiennes (entre la paume de la main et les doigts) et interphalangiennes (entre les doigts). Plus rarement, ce sont les articulations des genoux ou des coudes qui sont touchées en premier. Les douleurs ont la particularité de réveiller la nuit et d’être souvent maximales le matin.

Le stress et ses effets sur les hormones qui favorisent l’inflammation, les allergies, l’hérédité, l’obésité, les carences alimentaires, les vaccins, un système immunitaire hyperactif et des infections virales et bactériennes ne sont que quelques-unes des causes potentielles de la polyarthrite rhumatoïde!

5 équipes indépendantes médicales de chercheurs ont mis en évidence le rôle causal des bactéries dans la polyarthrite rhumatoïde.

Mycobactéries: Escherichia coli, Clostridium perfringens;
Pneumocoques: Shigella, Yersinia, Salmonella;
Streptocoques: Chlamydia trachomatis.
Mais la plus suspecte est Proteus mirabilis.

Quel traitement à prendre ?

Un traitement associé de pépins de pamplemousse CITRUSFLOR et d’huiles essentielles comme NOFLU est impératif pour lutter contre virus, bactéries et mycoses. Il faut l’associer au charbon végétal suractivé, CARBO +, pour éliminer plus rapidement, de l’intestin et du sang, tous ces résidus qui empoisonnent l’organisme; le mot n’est pas trop fort. Il est nécessaire de changer d’alimentation pour modifier la flore intestinale et voir la polyarthrite rhumatoïde s’améliorer… de même que dans le cadre de la spondylarthrite ankylosante et des rhumatismes associés aux rhumatismes psoriasiques, rhumatismes lié aux maladies inflammatoires de l’intestin (Crohn – RHC), uvéite antérieure aigüe.

Voici les bases de l’alimentation recommandé par le professeur J. Seignalet :

  • éviction de tous les laits animaliers et de leurs dérivés (lait UHT, yaourts, crème, gâteaux, …);
  • éviction de toutes les céréales contenant du Gluten (Blé, farines, Kamut, Boulgour, Seigle, Avoine..pâtes, pizza, brioche…) et le maïs;
  • exclusion des produits cuits à température trop élevée, c’est-à-dire au dessus de 110° Celsius;
  • exclusion des huiles raffinées au profit des huiles biologiques obtenues par pression à froid comme mon huile d’olive;
  • consommer de préférence des produits biologiques, car non pollués.

Il faut privilégier une alimentation saine

Les pommes, riches en vitamine C et surtout en acide malique, connu pour lutter contre les douleurs rhumatismales. On retrouve aussi cet acide dans la poire et le jus de raisin. La carotte qui, outre ses apports en vitamines A, B, C et E, nettoie l’organisme de ses impuretés et se révèle anti-inflammatoire. Les oignons, l’ail, les choux de Bruxelles présentent une forte teneur en MSM (méthyl-sulfonyl-méthane), nutriment très actif contre l’inflammation. En jus comme la pomme de terre crue. Les huiles de poissons et les poissons gras, maquereaux, saumon sauvage de l’Atlantique, morues, sardines à l’huile, soulagent grâce à leurs apport important en oméga 3. Buvez de 8 à 10 verres d’eau pure par jour pour prévenir la déshydratation des coussins qui protègent vos articulations.
Où trouver les ingrédients pour remplacer les produits laitiers et ceux contenant du gluten?

Pour les produits laitiers :

  • je recommande le lait de riz ou le lait d’amande pour leur goût;
  • les yaourts seront facilement remplacés par ceux contenant du soja mais tous les malades ne supportent pas toujours les produits dérivés du soja;
  • la farine de blé se remplace facilement: les farines de riz et de châtaigne sont assez agréables pour les gâteaux. les farines de quinoa, sarrasin ont un goût plus prononcé.
  • la farine de sarrasin (aussi appelé blé noir) bien connue en Bretagne ne contient pas de gluten. On ne peut pas faire de pain avec mais on peut confectionner des pain-cakes, des crêpes ou des galettes bretonnes;
  • les galettes de riz peuvent remplacer le pain.
  • les pâtes au blé peuvent être remplacées par des pâtes sans gluten à base de riz;
  • les légumes secs sont des sources de protéines et de minéraux (haricots secs, lentilles…).

Sans lait, je risque des carences en calcium??

Les sources de calcium sont nombreuses : eaux minérales, fruits et légumes, amandes… L’ostéoporose est plus fréquente dans les pays où l’on consomme plus de produits laitiers! Des études récentes mettent en cause le lait dans les pathologies auto-immunes: diabète de type 1, sclérose en plaque, la maladie de Crohn, cancers…

Y-a-t-il des aliments trop acides à ne pas manger?

Contrôler régulièrement votre PH urinaire avec le test PH et corrigez-le avec le mélange de citrates alcalins; Les sucreries sont à supprimer! Cuisinez vos desserts si vous voulez être certain de manger des aliments de qualité et sucrez avec de la stévia.

Quelles boissons alcoolisées puis-je boire?

Toutes les boissons alcoolisées sont compatibles, avec beaucoup de modération, sauf vin blanc et bière (trop acides) qui sont très mal tolérés et peuvent donner des douleurs articulaires importantes.

Que peut on cuire? Quel mode de cuisson?

L’utilisation d’un cuit vapeur, du court bouillon, de la cuisson à l’étouffée sont les moins nocives.

Des plantes pour lutter contre la douleur?

Pour les douleurs articulaires, de nombreux végétaux contiennent des molécules anti-inflammatoires naturelles (dérivés salicylés, alcaloïdes…) et anti-oxydantes. On trouve 13 plantes réunies associées à 8 oligo-éléments pour une formule très efficace, RHUMATOFLOR AUX OLIGO-ÉLÉMENTS…

Il faut rajouter le Noni ou la Boswellia pour leur forte action sur la douleur; et le METHYL C Glucosamine, chondroïtine et curcumine associées, sont nécessaires pour leurs actions protectrices et reconstituantes sur les cartilages. On les trouve en association dans SUPER A+.

Ces dernières ont été très étudiées. On leur reconnaît aujourd’hui leur efficacité. La glucosamine améliore la qualité du liquide synovial, ce lubrifiant des articulations, et aide à reconstituer le cartilage détérioré. La chondroïtine freine certains mécanismes qui dégradent le cartilage. La curcumine est un puissant anti-oxydant, 50 fois supérieur à la vitamine E, doublé d’un anti-inflammatoire.

Pour stimuler et remonter les défenses immunitaires une cure de pré et pro- biotiques sera indispensable pendant au moins 6 mois avec MEGASYMBIO+. Ne pas oublier bien sur de pratiquer un minimum d’activité physique. Pratiquez des exercices sans mise en charge comme l’aquaforme, la natation, la bicyclette stationnaire et le yoga. Assurez-vous de ne pas surcharger vos articulations, pour ne pas provoquer de douleur et d’inflammation.

Perdez du poids. Dix kilos en trop peuvent ajouter 40 kilos de pression sur les articulations des genoux et des chevilles!

Info santé : Si vous prenez du méthotrexate, vous devez prendre des suppléments de vitamines B et d’acide folique, car ce médicament inhibe l’absorption de ces nutriments, provoquant nausées et diarrhées.

Si vous ne faites rien pour remédier à la situation, vous risquez d’être atteint d’anémie pernicieuse. Mais effet plus grave, ce médicament prescrit aussi pour le cancer, est cancérigène. Il est possible de recourir à une médecine peu reconnue et utilisée en France : l’immunothérapie. C’est bien dommage car cette médecine donne des résultats très intéressants. De même avec l’homéopathie.

Si vous désirez l’adresse du laboratoire d’immothérapie me contacter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here