Dossier santé : TREMBLEMENTS, PARKINSON ?

0
274

Notre système nerveux nous joue parfois des tours : Dépression, Maladies neurodégénératives, Schizophrénie, Parkinson, Alzheimer…. Dans cet article, je vais vous parler de la 2ème maladie neurodégénérative la plus fréquente après la maladie d’Alzheimer, qui est la maladie de Parkinson. Alors si vous avez une personne de votre entourage confrontée à la maladie, n’hésitez plus à lui en faire part …

« 160 000 cas de Parkinson en France, avec une augmentation de 25 000 nouveaux cas par an »

C’EST QUOI ?

Lorsque nous parlons de la maladie de Parkinson, nous parlons du fait que notre cerveau commence à perdre le contrôle et dégénère progressivement, perdant la capacité de coordonner nos mouvements.

NOTRE CERVEAU, le contrôleur de mouvements, est rempli de cellules nerveuses qui commencent à mourir ou à se détériorer et c’est alors que vous commencez à ressentir ces tremblements au repos, la raideur musculaire et la lenteur dans vos premiers mouvements.

Évolution constante

Actuellement, il y a plus de 160 000 cas de Parkinson en France, avec une augmentation de 25.000 nouveaux cas par an. Cette augmentation s’explique par le vieillissement de la population, puisque la plupart des personnes affectées ont entre 55 et 70 ans, mais chaque jour il y a de plus en plus de cas chez les moins de 45 ans. En 2030, le nombre de patients parkinsoniens pourrait augmenter de 50% avec 1 personne sur 120 de plus de 45 ans atteinte de cette maladie.

À l’heure actuelle, l’origine n’a pas été trouvée, mais elle s’est produite dans des cas avec des personnes qui ont subi un traumatisme, des personnes qui prennent beaucoup de médicaments, ou des personnes qui mélangent des drogues avec des médicaments et/ou de l’alcool et aussi l’inhalation de pesticides et toxines.

La maladie de Parkinson provoque une dégénérescence des cellules nerveuses et la perte de dopamine, qui est la clé du développement de cette maladie. La dopamine régule une grande quantité de fonctions dans notre cerveau et les neurones responsables de la libération de cette substance sont appelés neurones dopaminergiques. Ces dernières participent aux fonctions du comportement, de la motivation, de la mémoire, de l’apprentissage et aux activités motrices, entre autres.

Mais qu’arrive-t-il si nous manquons de dopamine et quels sont les symptômes que nous pouvons observer lorsque la maladie en est à ses débuts ?

Principalement des douleurs dans les articulations, des difficultés à réaliser les mouvements et de l’épuisement mais aussi :

Hyposmie : Il s’agit de la mauvaise distinction des odeurs ou de la réduction de la capacité à les percevoir.

Acinésie : Il s’agit d’une immobilité totale qui apparaît soudainement et peut durer de quelques minutes à une heure.

Bradykinésie : C’est la perte de mouvement spontané et automatique qui conduit à la lenteur dans toutes les actions.

Perte d’expressivité : le soi-disant “visage ou masque de poisson” apparaît, en raison du manque d’expression des muscles du visage.

Difficultés à avaler et à mâcher : Le mauvais fonctionnement des muscles rend cette tâche quotidienne difficile, favorisant l’accumulation de salive et de nourriture dans la cavité buccale.

Tremblements, rigidité, dépression, instabilité, constipation, troubles du sommeil, prise ou perte de poids, incontinence urinaire.

Après cette brève information, je peux vous dire que tout n’est pas perdu!

L’acupuncture, l’auriculothérapie, les massages (surtout de la colonne vertébrale), l’alimentation méditerranéenne et le maintien d’une activité physique ont démontré des résultats très intéressants sur les symptômes de la maladie. Pour lutter contre les causes de la maladie, d’autres pistes sont à suivre comme les acides gras oméga-3 (DHA surtout) que l’on retrouve dans le poisson, mais aussi dans l’huile de lin, de noix et de colza.

MUCUNA PRURIENS pour la maladie de Parkinson

Ayurveda, une médecine traditionnelle de l’Inde vieille de plus de 4500 ans, a utilisé LE MUCUNA PRURIENS, pour traiter LE PARKINSON. En effet, il contient une multitude de principes actifs tels que la sérotonine et la L-dopa, qui sont les principaux précurseurs de la dopamine (car comme je le disais précédemment, c’est elle qui est responsable du contrôle du mouvement).

C’est une plante au profil biochimique fascinant qui se trouve dans les régions tropicales de l’Inde, en Afrique et dont l’extrait pur est cultivé puis utilisé dans le domaine de la santé.

LE MUCUNA PRURIENS, en raison de sa teneur élevée en L-dopa, augmente les niveaux de dopamine dans le cerveau, sans effets secondaires. Plusieurs études démontrent l’efficacité dans le traitement de la maladie de Parkinson.

Il est également connu comme aphrodisiaque, un grand remède contre l’anxiété et la dépression en raison de son activité comme tonique pour les nerfs en général. Le Mucuna Pruriens vous aidera à limiter et à améliorer les symptômes neurologiques causés par la maladie de Parkinson. On sait aussi que le Mucuna Pruriens augmente les taux d’hormones stéroïdes et a également tendance à avoir un effet sur l’infertilité, principalement chez les hommes.

L’association de Mucuna et de Tribulus Terrestris augmente la quantité de L-dopa qui atteint le cerveau. LE MUCUNA PRURIENS que je fabrique est composé d’extrait sec de Mucuna Pruriens qui apporte 300 mg de Mucuna Pruriens et 45 mg de principe actif L-Dopa par capsule.

Outre le traitement avec LE MUCUNA PRURIENS, je recommande, pour les patients souffrant de Parkinson de faire des exercices tels que la physiothérapie, massage, hydrothérapie, pour aider les muscles, la parole, acupuncture, Taichi, alimentation avec VIT-C, ostéopathie

Le MUCUNA PRURIENS n’est pas recommandé en cas de grossesse, d’allaitement, de troubles gastrointestinaux ou d’insuffisance hépatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here