Dossier spécial : ALLERGIES

0
181

Les ALLERGIES : une catastrophe pour notre santé !

Aujourd’hui plus de 25 % des français souffrent d’allergies au printemps et à l’automne.
Les allergies les plus courantes sont les allergies aux pollens, aux poils d’animaux, à la poussière, aux moisissures, aux acariens… Il s’agit d’une réponse inadaptée de l’organisme, voire excessive vis-à-vis de ces substances.

“Ce n’est pas nouveau puisqu’Hippocrate le mentionnait déjà il y a des siècles. Le problème actuel c’est l’augmentation constante des allergies de toutes sortes. C’est une véritable catastrophe pour notre santé.”

La pollution de l’air, de plus en plus importante, rend plus agressifs certains pollens. Ces particules s’agglomèrent aux particules fines, des poussières, de diesel ou d’ozone. Elles pénètrent profondément dans les bronches puis arrivent dans nos intestins. Au printemps il n’est pas rare de trouver des millions de grains de pollen dans l’air que nous respirons.

Les allergènes les plus courants peuvent être aussi les médicaments ; en alimentation ce sera le gluten, les produits à base de lait de vache, les œufs, les crustacés, les algues ou les fruits de mer.

Ces allergies concernent les muqueuses, les sinus avec des éternuements à répétition, le rhino-pharynx irrité, le gastro-intestinal avec des diarrhées, les yeux qui pleurent et la peau, comme l’eczéma (à cause du lait par exemple chez beaucoup d’enfants).
L’urticaire, ce fut mon tourment, en rentrant du japon où j’avais consommé du thon cru. Je me serais arrachée la peau des mains et des pieds tant les démangeaisons étaient fortes (cela a disparu totalement après mon traitement de l’intestin avec MEGASYMBIO et du foie avec HEPATOFLOR).

On sait maintenant que 8 cas sur 10 des allergies sont le fait de ces intolérances alimentaires et le traitement sera en premier lieu d’exclure les aliments responsables.
Cela peut aussi se traduire par de l’asthme. La conséquence la plus grave est l’œdème de Quincke très dangereux. Dans ce cas, il faut se rendre aux urgences de l’hôpital le plus proche au plus vite.

Le miel et la gelée royale sont des aliments riches et bénéfiques pour la santé mais qui peuvent déclencher de violentes réactions allergiques chez certaines personnes! Et ne jamais donner de miel à un bébé de moins de deux ans.

Important : l’allergie à l’arachide (huile de cacahuètes) est la plus redoutable. Elle peut, en quelques minutes, mettre la vie en danger. Cette allergie très contraignante, n’est pas prise suffisamment au sérieux et nécessite une grande vigilance dans la lecture des étiquettes. Malheureusement, comme dans la majorité des maladies, on va se contenter, soit de traiter les symptômes, soit et c’est plus grave, de vous « désensibiliser » ce qui n’est pas sans conséquences par rapport aux effets secondaires. Il faut aussi prendre en compte que l’allergie peut quelquefois comporter une dimension psychologique. Déclenchement d’une réaction à la vue d’une plante, ou de fleurs, qui sont pourtant en plastique ou autre !

Voila ce que la médecine vous propose pour soigner une véritable allergie :
1) On va vous prescrire des antihistaminiques en veux tu en voilà. Ces médicaments produisent de la somnolence qui peut provoquer toutes sortes d’accidents au travail ou sur la route. Certaines personnes s’en servent d’ailleurs comme somnifères.
2) On peut aussi vous prescrire des corticoïdes locaux soi disant « sans danger ». Pourtant il ne faut pas les utiliser plus de 3 mois de suite vu leurs effets secondaires…
3) Pour finir on vous proposera la désensibilisation, que votre médecin vous présentera comme la panacée. Le remède incontournable pendant 3 mois et qu’il faudra renouveler chaque année !
4) Et si vous voulez hériter d’une dépendance semblable à la drogue, optez pour la ventoline et la bécotide et votre allergie deviendra chronique.
Moi je n’appelle pas cela soigner. Il s’agit de masquer des symptômes sans s’occuper des effets à court et à long terme.

Mais puisque les allergies sont de plus en plus nombreuses, posons-nous la question essentielle du POURQUOI ???

Nous sommes trop propres…..J’ai moi-même constaté, lors de mes nombreux voyages, que même si l’hygiène laissait souvent à désirer les allergies respiratoires étaient rares. Laissez vos enfants se traîner par terre ! mais surtout n’utilisez plus tous ces détergents, dont on nous rabâche l’efficacité sans cesse avec les spots télévisés. Y compris ceux qui lavent plus blanc que blanc ! Ils sont particulièrement dangereux, pour notre santé et pour l’environnement.

Je vous propose un traitement naturel, préventif mais aussi curatif, sans danger et sans contre-indication. Il faut calmer le système immunitaire. Cela passe impérativement par nos intestins. La cure de MEGASYMBIO est indispensable. Les pré et probiotiques vont éliminer les mauvaises bactéries et renforcer les défenses immunitaires. Pour compléter l’action du MEGASYMBIO on fera régulièrement une cure de gouttes aux 13 plantes d’HEPATOFLOR.

Ensuite, une cure de CITRUSFLOR, sera la bienvenue pour assainir les intestins des mauvaises bactéries intestinales.

Il existe un lien démontré entre le déséquilibre du système immunitaire et la carence en VITAMINE D surtout lorsque les allergies sont respiratoires. Une gélule par jour de 1000/2000/ou 4000 UI suivant les cas, est préférable aux ampoules méga-dosées de 100,000 ou 200,000 UI qui sont une aberration médicale.

IMPORTANT : il faut s’assurer que les manifestations allergiques ne soient pas en relation avec une infestation au CANDIDA ALBICANS. Auquel cas il faudra suivre mon traitement spécifique.

Je vous livre, ci-après, les conclusions d’un grand professeur en médecine de Montpellier, dont les recherches devraient être utilisées par ses confrères, ce qui n’est pas le cas, car nul n’est prophète en son pays ! Dans son livre “l’alimentation ou la troisième médecine”, le docteur Seignalet nous écrit ceci :

Certains aliments, apparus très tard sur l’échelle de l’évolution de l’être humain (céréales et produits laitiers en particulier) font que nous n’avons pas développé d’enzymes digestives parfaitement adaptées à leur dégradation. Les protéines de ces aliments ne sont donc que partiellement dégradées en acides aminés. Certains fragments de protéines (des peptides) arrivent à pénétrer au travers de la paroi de l’intestin grêle, en quantité faible mais non négligeable. Ces peptides, qui n’ont en principe pas lieu d’être dans la circulation sanguine, sont identifiés par le système immunitaire ce qui déclenche un processus d’inflammation. Ce concept de “charge sanguine” en allergènes se retrouvera dans le foie. D’où l’importance de faire une cure détox au printemps pour nettoyer l’organisme de ces toxines.

Les allergies saisonnières et alimentaires sont un vrai problème trop souvent sous-estimé par les personnes atteintes et la plupart des traitements, avec ou sans ordonnance, ne font qu’aggraver la situation. J’ai mis au point, dans mon laboratoire une formule naturelle efficace à base de plantes aux propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques pour prévenir et lutter contre ces allergies avant l’apparition des symptômes.
Selon une étude publiée dans le “Journal of Allergy and Clinical Immunology” la QUERCETINE est l’un des antioxydants les plus efficaces contre les réactions allergiques avec des résultats encore plus considérables lorsqu’elle est associée avec la BROMELAINE (enzyme extraite de l’ananas) et de VITAMINE C.
J’ai également rajouté à cette formule 2 plantes primordiales aux propriétés antihistaminiques et calmantes. L’ortie verte et la luzerne contribuent à atténuer l’inflammation des voies respiratoires en diminuant la production de mucus et d’attaques de toux.

STOP-ALLERGIES tout en stimulant votre système immunitaire, va vous aider à soulager les symptômes et protéger votre organisme mais surtout sans provoquer de somnolences. Se prend à raison de 2 gélules midi et soir.

Je reste bien sûr à votre disposition.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here