Maladies cardiovasculaires

0
560

Dans cet article, je vais vous parler de la situation actuelle des maladies cardiovasculaires car elles sont la première cause de décès dans le monde, même avant le cancer.

Alors qu’est-ce qu’une maladie cardiovasculaire ?
Pourquoi et comment faire pour prévenir les risques cardiovasculaires ?

Les maladies cardiovasculaires regroupent l’ensemble des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, y compris les maladies coronariennes, les maladies cérébrovasculaires, l’hypertension artérielle, les vasculopathies périphériques, les maladies cardiaques rhumatismales, congénitales et l’insuffisance cardiaque.

Les facteurs liés aux infarctus du myocarde que nous pouvons corriger sont :
– Taux élevés de cholestérol total, cholestérol LDL et faible taux de cholestérol HDL
– Fumer
– Hypertension artérielle
– Diabète
– Modes de vie sédentaires
– Obésité
– Stress
– Manque d’activité physique
– Mauvaise alimentation

“On estime que 17,7 millions de personnes sont mortes de cette cause en 2015, soit 31 % de tous les décès enregistrés dans le monde. De ces décès, 7,4 millions étaient dus à des maladies coronariennes et 6,7 millions causés par des infections au virus de l’hépatite C.”

Je dis souvent mieux vaut prévenir que guérir et 80% des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux prématurés PEUVENT ÊTRE PRÉVENUS.

L’alimentation peut affecter le développement des maladies cardiovasculaires :
Protéines : Il ne faut pas abuser des protéines animales et privilégier les protéines d’origine végétale car elles sont très riches en vitamines et beaucoup plus faciles à digérer. Parmi les protéines d’origine animale, les plus adaptées face aux problèmes cardiovasculaires sont celles qui proviennent de poissons frais et bleus.
Des études scientifiques, menées il y a des décennies, montrent que les personnes qui ont une alimentation riche en poisson frais souffrent dans une moindre mesure de maladies cardiovasculaires grâce à son effet cardioprotecteur.

Selon des recherches menées à l’Université de Pittsburgh (USA), ils ont conclu que les poissons gras et les poissons en général sont riches en oméga-3 et sont les meilleurs alliés du cœur.
Ils présentent de nombreux bienfaits pour notre organisme. Ils prennent en charge la stabilisation du métabolisme des graisses en diminuant le taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) et en même temps en augmentant le taux de cholestérol HDL (bon cholestérol).

– Les oeufs et les produits laitiers
Les protéines contenues dans les oeufs ont peu d’effet sur le développement des maladies cardiovasculaires.
Le lait, les produits laitiers et leurs dérivés en général sont à éviter car nous n’avons pas les enzymes nécessaires à une bonne digestion. Après la fin de la lactation, aucun mammifère continue de consommer du lait. Le lait industriel contient de plus en plus de quantités anormales d’antibiotiques que les agriculteurs sont contraints d’employer en raison de la production de masse.

– Céréales, farines et pâtes alimentaires
Ces hydrates de carbone ne doivent représenter qu’une petite partie de notre alimentation et il ne faut pas dépasser la quantité de glucides ou de calories dont nous avons vraiment besoin.

“Les triglycérides élevés constituent à eux seuls un facteur de risque de maladies cardiovasculaires.”

En ce qui concerne le gluten, c’est une protéine présente dans presque toutes les variétés de blé, c’est aussi celle qui donne du spongieux au pain, aux petits pains ou aux pâtes. En raison de sa mutation génétique provoquée par l’augmentation des cultures céréalières massives, il y a de plus en plus de personnes intolérantes et il est donc préférable de réduire la consommation de gluten en le remplaçant par le riz brun, le sarrasin, le quinoa d’autant plus que cela contribuera également à réduire le risque cardiovasculaire.

La consommation de légumineuses, de légumes et de fruits exerce une influence significative sur la physiologie digestive et le métabolisme du cholestérol.

Voici mes recommandations diététiques qui vous aideront à prévenir ce type de maladie qui nous effraie tant aujourd’hui :
– Adaptez la teneur en calories de votre régime alimentaire à vos besoins.
– Utilisez de l’huile d’olive vierge 1ère pression à froid en raison de sa richesse en acides gras mono-insaturés et de ses qualités antioxydantes.
– Remplacer le lait de vache par du lait végétal.
– Mangez des légumes frais qui devraient être la base de votre alimentation.
– Un apport suffisant en fibres est l’une des clés de la santé cardiovasculaire.
– Prenez au moins quelques morceaux de fruits frais par jour.
– Évitez la consommation d’alcool, bien qu’il ait été démontré qu’un peu de vin rouge de qualité pendant les repas améliore la santé cardiovasculaire.
– Évitez le sucre raffiné et le sel de table.
– Préférez toujours les produits naturels aux produits transformés ou industriels.
– Faites de l’exercice tous les jours.

J’espère que mes petits conseils vous aideront. Prenez soin de vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here