Vous a-t-on diagnostiqué Bipolaire ?

0
266
Comment savoir si l'on souffre de bipolarité ?

Les troubles bipolaires sont une alternance d’hyperactivité et de dépression

La maladie, anciennement appelée maniacodépressive, peut aussi bien se déclarer à 20 ans, à 40 ans, voire plus tard. Lorsque l’on recherche les causes, on trouve des facteurs déclenchant tels un deuil, un licenciement, une mise à la retraite, une séparation, une agression, la prise de certains médicaments ou de drogues. L’attention portée à ce trouble est  justifiée par le taux de mortalité imputé à celui-ci: 25 à 50% des patients tenteraient de se suicider au moins une fois au cours de leur vie. La maladie se manifeste par une alternance d’épisodes d’euphorie et d’épisodes de dépression.

La période maniaque se manifeste par :

  • Sentiment d’euphorie ;
  • Accélération de la pensée ;
  • Débit de parole accéléré ;
  • Optimisme démesuré ;
  • Augmentation de l’activité dans le domaine social, professionnel, scolaire, sexuel ;
  • Agitation psychique et motrice ;
  • Achats inconsidérés ;
  • Irritabilité, agressivité ;
  • Sommeil perturbé ;

 La période dépressive se manifeste par :

  • Tristesse, sentiment de vide ;
  • Fatigue, perte d’énergie ;
  • Perte de tout intérêt pour presque toutes les activités
 ;
  • Sentiment de dévalorisation ;
  • Pessimisme, pensées négatives ;
  • Ruminations anxieuses ;
  • Insomnie ou inversement hypersomnie ;
  • Troubles de la concentration, de la mémoire ;
  • Idées suicidaires ;

L’accès maniaque est une urgence psychiatrique en raison des risques que la personne fait courir à elle-même et à son entourage.

Alors que faire ?

et surtout à condition d’avoir été bien diagnostiqué, car j’ai l’impression que dans différents pays cette maladie est devenue « à la mode » ! En premier lieu, je déplore, de la part des psys, la méconnaissance totale de la diététique, et de son influence sur la santé physique et mentale.

Or, grâce à une alimentation très encadrée, il est possible d’améliorer l’état des patients jusqu’à une rémission longue voire même d’obtenir la guérison. Car on sait maintenant que l’alimentation industrielle est liée à l’épidémie de dépression qui sévit dans toutes les sociétés industrialisées. Les adjuvants, hormones, pesticides… etc, utilisés dans les industries, cultures et élevages industriels, aboutissent à un appauvrissement de l’alimentation humaine en oméga 3 et à des carences en vitamines et en minéraux.

En sachant que les personnes perturbées psychiquement ont la réputation de très mal se nourrir, je recommande impérativement :
– Un régime sans produits laitiers et sans gluten ;
– Un maximum de légumes et de fruits frais, les plus crûs possible ;
– des poissons bleus riches en Oméga 3 ;
– Peu ou pas de viande rouge ;
– Pas de tabac et pas d’alcool.

Les médicaments homéopathiques sont en mesure d’aider même les cas les plus graves de la maladie mentale. Cela offre des solutions de rechange aux antidépresseurs, aux anxiolytiques, antipsychotiques, qui ont souvent des effets secondaires importants et qui sont incapables de résoudre correctement les problèmes sous-jacents, sources de la maladie.

Laissez-moi un commentaire, je vous répondrai bien volontiers.

Prenez soin de vous…

PS : Je peux vous conseiller le moyen d’éliminer la maladie sans être obligé de prendre des médicaments tout le reste de votre vie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here